Les palettes pour bien commencer

Les 7 palettes que je trouve necessaire

Vous êtes débutant sur ArchiCAD et ne savais pas par où commencer.
Vous ne comprenez pas d’entrée la méthodologie de travail d’ArchiCAD.
Dans cet article nous allons voir quelles palettes afficher dès le début, pour comprendre et faciliter le travail sur ce logiciel.
Donc pour commencer, la palette que je vous suggèrent d’utiliser est l’organisateur

1/ l’organisateur: comprendre visuellement la structure du logiciel

Cette palettes ou fenêtres contient tous les éléments qui permettent de comprendre la structure d’ArchiCAD.

Elle est redondante avec une autre fenêtre qui s’appelle navigateur, mais je la préfère à cette dernière car elle permet une façon de travailler en glisser déposer, qui facilite la vitesse de travail.
Elle contient deux grandes parties qui se croise entre elles.
La première contient sur la partie supérieure gauche 4 icônes qui nous montre l’évolution où la façon dont on doit travailler logiquement dans ArchiCAD.
Le deuxième volet contient quand a lui sur sa partie supérieure gauche 3 icônes.
Nous allons voir dans la partie suivante ce que représente ses icône.

A/ étage

le premier icône représente les étages, à proprement parler. Il est seulement placer sur la premier partie.
c’est la base du fichier, la ou tout peut être modifier, rien n’y est figé.
quand vous êtes dans un plan d’etage, vous préparez votre plan pour l’étape suivante en attribuant des combinaisons de calques, des jeux de stylos.
Une fois que votre plan vous convient, on le met sur un plan de vue.

B/ plan de vue

Quand vous cliquez sur cette icône, vous voyez les plans tel que vous les voulez pour les placer dans une mise en page.
Ils sont figé, pour l’étape suivante.

C/ mise en page

Ici vous avez vos feuilles de plan et de présentation . vous y placer vos plans de vue qui contiennent vos plans et vos cartouche, pour faire votre mise en page.
ici vous pouvez imprimer sur papier ou passer a l’icône suivant.

D/ publication

Dans cette partie vous pouvez gérer vos export vers d’autre format pour communiquer avec les clients ou les autres intervenants du projet.
il peuvent être exporter en dwg ou en pdf pour ne citer que ces formats.

COMMENT JE L’UTILISE

Pour utiliser cette palette, il suffit, une fois que vous avez fait vos réglage, dans la première fenêtre, de glisser déposer dans la seconde, en ayant pris soins auparavant de bien avoir cliquer sur l’étape suivante de la seconde fenêtre.

2/ calque rapide

Cette palettes permet de gérer facilement ces calques par simple clic.

Le premier icône permet d’inverser les calques, c’est à dire rendre les calques visible, invisible et vice versa.

 

Le deuxième permet aussi d’inverser, mais cette fois les calques gelés.

 

Les trois suivant, dans la partie Calque de sélection , permette d’influer sur les éléments qui son sélectionner dans notre fenêtre active.

Cacher les calques selectionner, geler ces derniers ou les dégeler.

 

Les deux icones suivant influent sur tous les calques, mais quand on à des calques sélectionner cette parties change en « calques des autres » au lieux de « tous les calques ».

 

La dernière partie de cette palette et vraiment très intéressante, car ces deux flèche permettent de revenir en arrière ou en avant sur les calques visible dans les manipulations que l’on a faite.

COMMENT JE L’UTILISE

Personnellement je l’utiliser pour gérer mes combinaisons de calques.

Donc je rend invisible ceux que je ne veux pas voir et visible ceux que je veux voir, en jouant avec les inversions.

Ensuite je sélectionne tous mes éléments et je rends invisibles les calques des autres, ainsi j’ai réellement les calques visibles à l’écran sans les calques qui ne contiennent rien.

Je finis en enregistrant ma combinaisons de calques dans ma fenêtre dédiés.

3/ coordonnées

La palette des coordonnées permet de toujours connaitre en temps réel nos mesures en x, y, valeur absolu, angle et Z.

La première partie concernent le point d’origine relative, l’orthogonalité du plan de travail et l’attraction sur la grille.

 

COMMENT JE L’UTILISE

Associer au raccourci clavier alt+shift (qui permet de replacer l’origine relatif) cela permet de voir rapidement les mesures sans passer par une côte ou l’outil mesure.

4/ zone de contrôle

La zone de contrôle permet de faciliter le travail de géométrie.

Le premier icône (l’équerre) permet d’afficher ou non les lignes guides.

Le suivant permet un travail géométrique avec les outils de construction, tracé perpendiculaire, parallèle pour ne cité qu’eux.

Le quatrième permet de suspendre les groupes, il est suivis par la baguette magique.

Ensuite la partie point d’attraction ou on peut augmenter le nombre de division de ligne.

Cette palette finis par « ok » et « annuler » en cas de copier coller.

COMMENT JE L’UTILISE

Quand je fait des tracés elle me permet d’être assez rapide avec des éléments qui doivent être parallèle ou perpendiculaire, pour cela on clic le premier point de placement de l’outil utiliser, puis on clic sur l’icône perpendiculaire, puis on clic sur l’élément avec lequel il doit être perpendiculaire. (si c’est c’est pas claire dite le moi dans les commentaires)

Puis la partis de division permet d’ajouter des points sur nos mur en division égale, donc très utile pour ne pas commencer à calculer la moitie, le tiers ou la division par « x » d’une ligne de mur ou autre.

5/ rénovation

Cette palette permet de gérer un projet, surtout quand il contient élément existant conserver, démolis, des élément neufs.
les trois icône à gauche sont : existant, démolition, projeté.
l’icône a droite permet de fixer sur un seul état.

Le dérouler du bas permet d’aller modifier les apparences lié à l’état si l’on va dans les « options de filtres de rénovations ».

comment je l’utilise

Pour faire des plans existant et projet bien définis, ainsi que des plans de démolition.

Il suffit de sélectionner les élément et d’aller cliquer sur l’un des premiers icônes pour définir son état dans le projet finale.

Mais aussi pour faire des variantes, j’en parlerais dans un prochain article.

6/ trace et comparaison

Cette palette permet de visualiser un étage où plans de vue par dessous notre plan, sans pouvoir y toucher.
cela permet de régler les soucis de plombage de gaines ou de murs.

Le premier icône permet d’afficher ou non la référence.

La ligne qui suit montre l’étage mis en trace.

La deuxième ligne d’icône, d’abords permet l’inversion entre la référence et le plan, ensuite les icônes qui suivent : translation, rotation et retour au positionnement originale.

Les deux lignes (référence et actif) permettent de changer la couleur de la réference ainsi que de notre plan, mais aussi de leur transparence.

Si vous développez la petite flèche à droite de référence, vous pouvez définir ce vous voulez voir de cette dernière.

Les icônes en bas de la palette permettent de gérer l’apparence de la référence par rapport à l’étage sur lequel vous êtes.

comment je l’utilise

Je vais sur l’étage sur lequel je veux travailler, je vais faire un clic droit sur l’étage ou le plan de vue que je veux en fond, je clic sur « afficher comme référence de trace ».

Je choisis une couleur qui ne me gène pas trop par rapport à mon plans pour ma référence.

Et je clic sur le derniers icônes, tout en bas , qui me permet de rendre les aplats de hachures transparentes.

Parfois j’utilise en parallèle le deuxième icône qui permet de mettre la référence au dessus de mon plans, dans des cas de manque de visibilité.

7/ chercher et sélectionner

On néglige souvent cette palette alors qu’elle permet de sélectionner le moindre petit élément et ses particularité.

Vous pouvez ajouter via le bouton dédiés toutes sorte de paramètre, ou utiliser ceux des éléments sélectionner via les deux bouton à droite.

Le « – » et le « + » permet d’ajouter ou d’enlever de la sélection active les élément des paramètre de la palette.

comment je l’utilise

Personnellement, la plupart du temps  je sélectionne un élément puis j’intègre dans ma palette par l’un des deux icônes à droite.

Ensuite j’ajoute des parametres pour définir exactement quel type d’élément je veux sélectionner.

Je finis en appuyant sur le « + ».

 

POUR FINIR

Cette liste n’est pas exhaustive, mais elle permet déjà de commencer à utiliser Archicad dans les meilleur conditions de compréhensions du logiciel.

Si vous aussi, vous avez une palette que vous trouvez nécessaire, dite le dans les commentaires.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.